Configuration spatiale et utilisation de l’espace dans les campus d’universités, cas du campus Elhadj Lakhdar de Batna

MOKRANE, Youcef (2011) Configuration spatiale et utilisation de l’espace dans les campus d’universités, cas du campus Elhadj Lakhdar de Batna. Masters thesis, Université Mohamed Khider Biskra.

[img]
Preview
Text
Archi_m5_2011.pdf

Download (26MB) | Preview

Abstract

Le présent mémoire part de la nécessité d’un savoir sur le rapport entre l’espace architectural et l’usage. Il se positionne dans le cadre du contexte algérien de la production des formes bâties, notamment les infrastructures universitaires. Le travail pose la question du rapport entre la configuration spatiale de l’espace ouvert des campus universitaires et les modèles de leur utilisation par les différents usagers. L’hypothèse avancée relie la configuration spatiale dans sa dimension globale et locale et à travers les propriétés de visibilité et d’accessibilité, aux modèles de répartition des flux de mouvement et des interactions sociales des usagers dans l’espace. Le travail présente une revue des notions de configuration spatiale, d’utilisation de l’espace et de campus. Le cas d’étude choisi est le campus Elhadj Lakhdar de Batna. Le papier procède d’une modélisation de la forme de l’espace ouvert de ce campus par les techniques de syntaxe spatiale en se basant sur les propriétés de visibilité et d’accessibilité. Ces dernières permettent la mesure de propriétés configurationnelles globales et locales des différents espaces qui sont confrontées ensuite à une enquête par observation en situation des schémas de mouvement, d’interactions sociales publiques et privées. Celles-ci sont complétées par un questionnaire. Les résultats indiquent une correspondance entre la configuration spatiale, tant à l’échelle de la visibilité et que de l’accessibilité et les schémas de mouvement et d’interactions sociales. L’espace semble être un facteur essentiel dans la génération des flux de mouvement ainsi que des champs de co-présence nécessaires aux interactions entre les usagers. Certaines propriétés spatiales d’ordre local paraissent être plus favorables à des utilisations antisociales. Il semble que la forme de l’espace est déterminante dans l’enrichissement ou l’appauvrissement de l’activité universitaire à l’échelle globale, impliquant la nécessité d’élaboration de master plans et d’une planification d’ensemble, ainsi qu’à l’échelle des assemblages et de des formes spatiales locales.

Item Type: Thesis (Masters)
Subjects: T Technology > TH Building construction
Divisions: Faculté des Sciences et de la technologie > Département d'Architecture
Depositing User: Admin01 TMLBiskra
Date Deposited: 18 Dec 2014 11:36
Last Modified: 03 Feb 2016 07:17
URI: http://thesis.univ-biskra.dz/id/eprint/1127

Actions (login required)

View Item View Item