Impact de la morphologie du bâtiment sur la dispersion des polluants atmosphériques Cas d’étude : ville d’Annaba

Abdeldjouad, Meriem (2014) Impact de la morphologie du bâtiment sur la dispersion des polluants atmosphériques Cas d’étude : ville d’Annaba. Masters thesis, Université Mohamed Khider Biskra.

[img]
Preview
Text
Archi_m6_2014.pdf

Download (15MB) | Preview

Abstract

Cette recherche s'inscrit dans l'univers des investigations portant sur la diversité environnementale en milieux urbains. Elle vise à étudier et analyser le rapport entre la morphologie urbaine, les microclimats et la dispersion de la pollution atmosphérique dans les espaces publics extérieurs par la simulation. En milieu urbain, les paramètres microclimatiques tels que la température, l'écoulement de l'air, peuvent varier en fonction de l'espace et du temps. Ces variation générés par la morphologie urbaine affectent d'une manière significative la répartition des polluants dans l'air et engendrent ainsi des nuisances urbaines. La compréhension des interactions de ces différents paramètres nécessite une approche de nature pluridisciplinaire, Les outils d’évaluation de la dispersion de la pollution atmosphériques autour des bâtiments que nous avons élaborés à l’aide de nos simulations sous le code Fluent du model CFD eulérien permettent de quantifier et de comprendre les effets type dus au vent et leurs impacts sur la pollution atmosphérique. la concentration des polluants a la micro échelle dans deux quartiers choisis situés a l’ouest de la ville, le quartier des orangers et le quartier Belaid Belgacem conçus a partir des années 70, qui sont connus par l’étalement urbain accru, ont fait l’objet de notre étude a fin de mesurer leurs effets sur la caractérisation microclimatique d’une aire urbaine ainsi que leurs impact sur la concentration et les directions des courants de polluants dans l’atmosphère. l’application de l’analyse comparative au deux quartiers, a permis d’observer qu’au niveau du quartier Belaid Belgacem la concentration des polluants et plus élevé a cause du ratio H/L qui crée le phénomène de la rue canyon, et la hauteur des bâtiments h<14m qui a permis le transfert des polluants au niveau de tout le tissu et ainsi notre etude nous a permis de cerner les paramètres et les indicateurs morphologiques urbain ( la densité, le ratio H/l des rues et les espacements entres les bâtiments …etc) les indicateurs liés a la morphologie des bâtiments (forme, longueur, largeur, hauteur) et les paramètres climatique ( température de l’air, la direction et la vitesse du vent) responsables de l’accumulation ou de la dissipation des oxydes d’azote (NOx) et le dioxyde de carbone (CO2).

Item Type: Thesis (Masters)
Subjects: T Technology > TH Building construction
Divisions: Faculté des Sciences et de la technologie > Département d'Architecture
Depositing User: Admin01 TMLBiskra
Date Deposited: 24 Sep 2014 08:35
Last Modified: 24 Sep 2014 08:35
URI: http://thesis.univ-biskra.dz/id/eprint/198

Actions (login required)

View Item View Item