EVALUATION DE L’INFILTRATION DANS L’IRRIGATION PAR PLANCHES DANS LA REGION DE OUARGLA

BENLARBI, Dalila (2003) EVALUATION DE L’INFILTRATION DANS L’IRRIGATION PAR PLANCHES DANS LA REGION DE OUARGLA. Masters thesis, Université Mohamed Khider - Biskra.

[img]
Preview
Text
Hydr_m2_2003.pdf

Download (1MB) | Preview

Abstract

L’aspect technologique sur l’amélioration de l’irrigation superficielle en particulier par planches a été privilégié jusqu’à présent, mais tous les problèmes ne sont pas résolus. Celui que nous avons étudié dans cette étude est l’évaluation de l’infiltration et sa répartition le long de la planche. L’objectif de notre étude est donc l’obtention de la meilleure combinaison (débit d’entrée, longueur de la planche et temps d’alimentation) afin d’avoir une répartition de l’humidité plus ou moins uniforme. A cet effet ; nous avons fait varier le débit d’entrée (2,5 et 6l/s/m) pour une longueur de planche constante égale à 65m. Puis nous avons fait varier la longueur de planche (50, 65 et 90m) pour un débit d’entrée constant égal à 6l/s/m. le débit reste bien sur constant durant tout le temps de l’alimentation. Après avoir déterminé l’équation d’infiltration de Kostiakov, nous avons étudié le modèle mathématique, c’est à dire déterminer l’infiltration prédite par celui ci. Nous avons d’abord déterminer l’avancement, car cela est nécessaire pour la détermination de l’infiltration pendant le stockage et cela nous permet aussi de tester la capacité du modèle en comparant les résultats prédits et les résultats observés. Puis nous avons déterminé les doses réellement reçues en mesurant les humidités du sol avant et après chaque arrosage le long de la planche jusqu’à un mètre de profondeur. En comparant les valeurs prédites et les valeurs calculées nous avons obtenu une erreur relative de 5% pour la phase de l’avancement et une erreur relative de 8% pour le stockage. Nous avons donc conclue que le modèle donne de bons résultats. Les tableaux et épures des humidités prédites montrent que la meilleure répartition des humidités est le cas du débit le plus faible pris en considération. Par contre les tableaux et épures des humidités observées montrent que la meilleure répartition des humidités est le cas du débit moyen et pour une longueur moyenne pris en considération. Pour aboutir à des résultats pratiques, ce travail devra être refais pour plusieurs autres planches de différentes longueurs alimentées de débits différents. Le mérite et le bon résultat de ce travail est que l’on peut déterminer l’infiltration le long des planches par calcul vu la difficulté à l’avoir expérimentalement. Mots Clefs : Planches, Irrigation, Infiltration, Humidités

Item Type: Thesis (Masters)
Subjects: T Technology > TC Hydraulic engineering. Ocean engineering
Divisions: Faculté des Sciences et de la technologie > Département de Génie Civil et Hydraulique
Depositing User: Admin01 TMLBiskra
Date Deposited: 16 Dec 2014 22:48
Last Modified: 16 Dec 2014 22:48
URI: http://thesis.univ-biskra.dz/id/eprint/1101

Actions (login required)

View Item View Item