L’ÉCRITURE DU MOI : ENTRE L’AUTOFICTION ET HISTOIRE DANS « LA CITÉ DES ROSES » DE MOULOUD FERAOUN

Lamoudi, Mohamed Bachir (2014) L’ÉCRITURE DU MOI : ENTRE L’AUTOFICTION ET HISTOIRE DANS « LA CITÉ DES ROSES » DE MOULOUD FERAOUN. Masters thesis, Université Mohamed Khider - Biskra.

[img]
Preview
Text
franc_m1_2015.pdf

Download (4MB) | Preview

Abstract

Le présent travail intitulé L’écriture du moi : Entre l’autofiction et Histoire dans La Cité des Roses de Mouloud Feraoun met l’accent sur quatre notions, qui sont : L’écriture du moi, l’Histoire et l’identité. Notre travail s’interroge sur la pertinence du lien entre les écritures du moi et l’histoire, et cela par le biais de l’autofiction avec un roman posthume de Feraoun Mouloud dans son œuvre La Cité des Roses. Avec l’emploi de la fiction dans un roman, l’auteur transmet des messages codés, il manifeste des moments de son vécu et aussi, pour une libre expression, à l’aide de l’autofiction, le romancier a une forme de pouvoir rédactionnel. Le choix du genre autofictionnel permet au romancier d’avoir le rôle d’un témoin, et cela durant une époque de sa vie, pour pouvoir transmettre des faits et des événements déjà passés. L’écriture du moi est un moyen d’affirmation de soi mais aussi une affirmation d’une identité collective.

Item Type: Thesis (Masters)
Subjects: P Language and Literature > PU French
Divisions: Faculté des Lettres et des Langues > Département de français
Depositing User: Admin01 TMLBiskra
Date Deposited: 06 Oct 2015 09:52
Last Modified: 23 Feb 2016 12:49
URI: http://thesis.univ-biskra.dz/id/eprint/1420

Actions (login required)

View Item View Item