Biologie de la reproduction d’une population captive de la Perdrix gambra (Alectoris barbara) et dynamique des populations en milieux prés forestiers et présahariens en Algérie

Mezerdi, Farid (2015) Biologie de la reproduction d’une population captive de la Perdrix gambra (Alectoris barbara) et dynamique des populations en milieux prés forestiers et présahariens en Algérie. ["eprint_fieldopt_thesis_type_phd" not defined] thesis, Université Mohamed Khider - Biskra.

[img]
Preview
Text
Thèse_2015.PDF

Download (3MB) | Preview

Abstract

La présente étude sur la Perdrix gambra (Alectoris barbara, BONNATERRE, 1792) a pour objectifs de renforcer et de développer des connaissances fondamentales et appliquées. L’approche méthodologique repose sur plusieurs volets complémentaires dont la confrontation a débouché sur la mesure des traits de croissance et de la dynamique des populations en milieux prés forestiers et présahariens en Algérie. La sélection bidirectionnelle a concerné trois générations N = 540 d’adultes et de jeunes poussins n= 4346. Les indicateurs de l’élevage contrôlé montrent que le niveau de la fertilité reste constant, soit un taux moyen de 82,27%, pendant toute la durée de la phase reproduction –incubation. Le volet suivi de la vitesse de croissance des caractères Poids, Tarse et Aile pliée, chez deux lignées Rapide et Lente pour les trois générations successives a concerné un cycle ti = 13 semaines portant sur un effort de sondage de 8946 mesures et sur un échantillon total de N = 213 oiseaux. Les ajustements des courbes de croissance, évalués via le modèle de Gompertz, montrent que dès le premier jour de la naissance, le poids, l’aile pliée et le tarse sont significativement en faveur de la lignée LR. Nous avons confirmé cette prédiction par des analyses de variances « ANOVA-test » et que les caractères mesurés sont significativement supérieurs chez la lignée LR par rapport à la lignée Ll. Nous avons mis en évidence que le caractère sexuel secondaire « ergot » en développement pendant toute la durée de l’expérimentation devient significativement apparent dès les 140 jours d’âge. Le volet recherche de terrain montre que la structure des populations reste assez stable au niveau de l’aire pré-forestière de Zéralda avec une densité moyenne de 11,72 couples/100ha. Ceci n’est pas le cas des populations présahariennes de l’aire de Djelfa où la densité fluctue significativement en fonction de la pluviométrie. Nous avons noté que dans les deux stations et pour une année sèche, celle-ci est comprise entre 4,61 à 8 couples/100ha. Pour une saison arrosée, celle-ci varie entre 4, 94 à 14,4 couples/100ha, y compris le poids des facteurs de prédation et du braconnage. Les deux volets complémentaires de notre recherche font ressortir que le schéma de sélection s’est avéré efficace : les deux lignées divergent significativement. Les facteurs génétiques sont significativement responsables de la croissance rapide ou lente. Les exigences physiques, physiologiques et comportementales propres à ce groupe d’oiseaux ont été optimisées. Au cours de notre recherche sur terrain, nous avons démontré que les populations naturelles fonctionnent en tant que système biologique et possèdent une résilience. En outre, il existe des alternatives en matière de renforcement de la Perdrix gambra par le biais des lâchers d’oiseaux d’élevage issus d’une sélection rigoureuse toute en mettant en place un plan de prélèvement indicatif

Item Type: Thesis (["eprint_fieldopt_thesis_type_phd" not defined])
Uncontrolled Keywords: Perdrix gambra, gibier, chasse, population, Zéralda, Djelfa, prés forestier, présaharien, Gompertz, lâcher, réserve, densité
Subjects: S Agriculture > S Agriculture (General)
Divisions: Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie > Département des Sciences agronomiques
Depositing User: Admin01 TMLBiskra
Date Deposited: 17 Apr 2016 12:57
Last Modified: 17 Apr 2016 12:57
URI: http://thesis.univ-biskra.dz/id/eprint/2396

Actions (login required)

View Item View Item