Des composants Web aux Web services : ouvrir le développement aux tierces parties

KERDOUDI, Mohammed Lamine (2016) Des composants Web aux Web services : ouvrir le développement aux tierces parties. ["eprint_fieldopt_thesis_type_phd" not defined] thesis, Université Mohamed Khider - Biskra.

[img]
Preview
Text
Thèse_2016.pdf

Download (3MB) | Preview

Abstract

Aujourd’hui, les applications Web sont des systèmes logiciels qui dominent notre vie quotidienne. Un grand nombre de ces applications sont construites par l’assemblage de composants Web. Ces composants sont d’abord personnalisés pour répondre aux besoins des applications développées, puis instanciés et assemblés avec d’autres instances de composants. Les applications Web sont ensuite déployées dans un serveur Web afin d’être testées et validées. Enfin, elles sont mises en production en les déployant dans un serveur Web /d’application pour les rendre accessible seulement par les utilisateurs finaux. Donc, elles ne sont pas conçus en prenant en considération des futures extensions qui pourraient être développées par des tierces parties. Une solution possible et intéressante pour ouvrir ces applications pour ce type de développement d’extensions est de créer et de déployer des services Web à partir de ces applications. Cette thèse étudie le problème d’ouverture des applications Web pour le développement tiers. Nous avons proposé un ensemble de méthodes et d’outils qui contribuent à la migration des applications à base de components Web vers des systèmes orientés services Web. Tout d’abord, nous avons proposé un modèle formel qui représente clairement les systèmes sources (applications Web) et les systèmes cibles (systèmes orientés services). Cette définition formelle aide à comprendre les deux types de systèmes et elle nous a permis de présenter plus précisément l’approche de migration. Deuxièmement, nous avons proposé une méthode pour générer des opérations qui sont publiées dans des Web services pour chaque fonctionnalité fournie par l’application Web. En outre, elle génère des nouvelles opérations à partir des interfaces Web. Troisièmement, nous avons développé une autre méthode complémentaire pour générer des orchestrations exécutables, comme des processus BPEL, à partir des navigations dans les interfaces Web de ces applications et de créer des chorégraphies de services Web à partir de dépendances entre les composants Web. Quatrièmement, nous avons proposé une approche pour récupérer des spécifications de haut niveau en BPMN et en SCA à partir des collaborations entre les services Web générés. Ces architectures aident à mieux comprendre les compositions de services. Afin d’évaluer la performance et la précision des approches proposées, nous avons implémenté et expérimenté la solution dans la migration de trois applications Web du monde réel vers des systèmes orientés services Web

Item Type: Thesis (["eprint_fieldopt_thesis_type_phd" not defined])
Uncontrolled Keywords: Component-Based Web Applications, Service Oriented Architecture, Web Service, Service Composition, SOA Migration, Software Architecture Recovery, Reverse Engineering.
Subjects: Q Science > QA Mathematics > QA75 Electronic computers. Computer science
Divisions: Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie > Département d'informatique
Depositing User: Admin01 TMLBiskra
Date Deposited: 08 Jun 2016 07:06
Last Modified: 08 Jun 2016 07:06
URI: http://thesis.univ-biskra.dz/id/eprint/2506

Actions (login required)

View Item View Item