Paramètres physiques Des ambiances lumineuses : Un modèle numérique pour l’évaluation des ambiances lumineuses.

Saadi, Mohamed Yacine (2019) Paramètres physiques Des ambiances lumineuses : Un modèle numérique pour l’évaluation des ambiances lumineuses. Doctoral thesis, Université Mohamed Khider-Biskra.

[img]
Preview
Text
These Doctorat en sciences_Saadi.pdf

Download (29MB) | Preview

Abstract

De nos jours les standards internationaux d’architecture et de qualité d’espace créés par les concepteurs, accordent une attention de plus en plus importante à l’usager, particulièrement aux sensations approuvées par les usagers, lors de l’exercice des différentes activités affectées à l’espace : bureaux, salles de dessin, bibliothèques, cela sous différents environnements physiques été/hiver, matin/après-midi, etc. Cette grande préoccupation de l'impact de l'environnement bâti sur les occupants à la fois architectural et psychologique, ce traduit par des études approfondies dans le domaine de la psychologie de l’environnement qui visent à comprendre les relations à la fois très importantes et complexes du duo : homme / environnent physique. Notre travail de recherche s’inscrit dans cette même logique, qui vise à étudier et à quantifier l’impact de l’environnement lumineux physique, sur les usagers de l’espace. Notre étude a eu lieu dans les locaux de l’Université de Biskra, qui se situe dans le Sud-Est de l’Algérie, la ville est caractérisée par un ciel mi couvert. L'étude s'est déroulée dans une salle de conception assistée par ordinateur (C.A.O) du département d’architecture de l’Université, cette dernière a une forme de quart de cercle avec un rayon égal à 10 m, la salle est aménagée avec cinq tables hexagonales, qui accueillent six postes de travail chacune, et offrent six diverses orientations, avec un total de trente postes de travail pour l’ensemble de la salle. Afin de varier l’environnement physique « lumineux » de la salle, quatre configurations lumineuses ont été proposées : la première configuration lumineuse utilise exclusivement un éclairage artificiel, la seconde utilise un éclairage mixte (naturel / artificiel) mais en appliquant un complément de vitrage sur les fenêtres, dans la troisièmes configuration on a un éclairage mixte « la configuration actuellement utilisée de la salle », dans la dernière configuration on a utilisé exclusivement un éclairage naturel. Afin de quantifier et de comprendre pleinement les interactions des sujets avec leur environnement, trois étapes ont été nécessaires. La première consiste à réaliser une série de mesures in-situ dans la totalité des 120 postes des quatre configurations lumineuses de la salle (C.A.O). Ces mesures visent en premier lieu à évaluer exclusivement l’environnement physique, à travers des mesures photométriques des niveaux d’éclairement et de la luminance sur différents points critiques du champ visuel et dans la salle, on a mesuré par exemple l’éclairement sur : les claviers, le plan de travail, les tableaux, sur les yeux, etc., et pour les luminances, on a mesuré: la luminance du fond de la salle, écrans, murs, etc. Parallèlement à la première étape, on a mené une étude d’évaluation qualitative de la salle, qui avait comme objectif d’évaluer la qualité lumineuse et spatiale de la salle avec ces quatre configurations lumineuses et cela à l’aide d’une enquête par questionnaire soumise à 120 étudiants. Pour les Sample output to test PDF Combine only IV besoin de l’étude on a demandé aux étudiants d’exercer différentes tâches visuelles, généralement liées à la salle (C.A.O) tel que : le dessin à l’aide du PC, lecture de schéma sur la table, etc. et pour chacune des activés réalisées par l’étudiant, il avait à remplir une partie du questionnaire qui a été spécialement alloué à l’activité en question. La dernière étape de notre travail a consisté à faire le lien entre les évaluations qualitatives, celles recueillies auprès des usagers à l’aide des questionnaires et les grandeurs photométriques mesurées dans la salle, pour cela nous avons eu recours à un outil de statistique « SPSS 24 », la procédure d’analyse statistique adoptée se divise en deux étapes ; la premier consiste à dégager les variables qualitatives et quantitatives significatives « pertinente pour l’étude », pour ensuite former des paires de variables significatives. A la fin, nous avons représenté les résultats obtenus sous forme de modèle graphique 3D, qui schématise le champ visuel humain avec les valeurs de luminances et d’éclairement recommandés pour chaque zone du champ, notre modèle comprend sept modèles graphiques, chacun correspond à une activé demandée à l’usager durant notre étude.

Item Type: Thesis (Doctoral)
Uncontrolled Keywords: Lumière Enquête par questionnaire Usagers de l’espace Ambiance lumineuse Salle de conception assistée par ordinateur (CAO) Indices d’éblouissement lumineux Les images High Dynamic Range (HDR) Analyses des correspondances multiples Analyses statistiques Anova test
Subjects: N Fine Arts > NA Architecture
Divisions: Faculté des Sciences et de la technologie > Département d'Architecture
Depositing User: BFST
Date Deposited: 12 Mar 2019 09:00
Last Modified: 12 Mar 2019 09:00
URI: http://thesis.univ-biskra.dz/id/eprint/3884

Actions (login required)

View Item View Item