Prévision de la salinité de la couche active des sols et optimisation du régime d’irrigation à caractère lessivant des terres mise en valeurs dans le sud-est Saharien : cas de Biskra et l’Oued Righ

HARKATI Djihad, Djihad (2018) Prévision de la salinité de la couche active des sols et optimisation du régime d’irrigation à caractère lessivant des terres mise en valeurs dans le sud-est Saharien : cas de Biskra et l’Oued Righ. Doctoral thesis, UNIVERSITE MOHAMED KHIDER BISKRA.

[img]
Preview
Text
Doctorat Hydraulique HARKATI Djihad.pdf

Download (6MB) | Preview

Abstract

Dans les zones arides, comme dans le cas de la vallée de l’Oued Righ en Algérie, les terres mises en valeurs subissent un problème majeur de salinité secondaire des sols, due à la présence d’une nappe phréatique peu profonde dont les eaux sont salées, à l’absence d’un système de drainage adéquat et à la mauvaise gestion de la ressource en eau. Ce travail a pour objectif d’évaluer l’état hydroagricole du cadre de l’étude et de faire des prévisions du régime hydro-salin de la couche active des sols dans la vallée de l’Oued Righ, c'est à dire l'évaluation de la quantité d'eau de lessivage pour le maintien d'une concentration admissible. Pour cela, on a recours à la théorie de transfert des sels solubles dans les milieux poreux ce qui nous implique a déterminé des paramètres hydrodynamique expérimentaux (D*, λ, v) et de la constante de la vitesse de dissolution des cristaux de sel (γ). L’analyse des résultats des travaux effectués sur la prévision de la dynamique de la salinité des sols dans la zone d’aération, avec les ressources en eau actuellement mobilisées pour l’irrigation à partir des deux aquifères: le C I avec une concentration en chlore de 0.255 g/l et le C T avec une concentration en chlore égale à 1.25 g/l et avec différentes doses de lessivage sur fond de drainage adéquat montre que malgré les grandes quantités d'eaux supplémentaires utilisées à chaque dose d’irrigation, la désalinisation de la tranche de sol de la zone d’aération n’est pas complète au terme des 4 ans d’irrigation. Cela est dû à la concentration très élevé en Cl- de l’eau d’irrigation. Néanmoins, la possibilité d’une mobilisation d'un volume d'eau supplémentaire à partir du Continentale Intercalaire, qui n’est pas recommandé par l’étude de SASS, et dont la concentration en Cl- est assez faible, permet un lessivage complet de la zone d’aération au terme des 4 ans d’irrigation. De ce fait, une désalinisation complète du mètre de sol ne peut être atteinte qu’avec une concentration des eaux d’irrigation égale à 0.35 g/l. Dans le cas contraire, (en gardant la ressource en eau utilisé actuellement) on est dans l’obligation d’accepter la concentration minimale obtenue ainsi que la réponse agricole correspondante dans ces conditions. On peut conclure que la notion de la concentration acceptable dans la vallée de l’Oued Righ est fonction des conditions d’irrigation et est variable d’une oasis à une autre.

Item Type: Thesis (Doctoral)
Uncontrolled Keywords: Sol; Salinité ; zone aride ; régime d’irrigation à caractère lessivant
Subjects: T Technology > TC Hydraulic engineering. Ocean engineering
Divisions: Faculté des Sciences et de la technologie > Département de Génie Civil et Hydraulique
Depositing User: BFST
Date Deposited: 11 Apr 2019 09:59
Last Modified: 11 Apr 2019 09:59
URI: http://thesis.univ-biskra.dz/id/eprint/3968

Actions (login required)

View Item View Item